Témoignage d'un soignant de l'institut Gustave Roussy
Soignants | 25 septembre 2019

Un très grand MERCI à toutes et tous... Votre présence nous apporte beaucoup, vous donnez un peu de rêves aux enfants ains iqu'à leurs parents là où justement il est bien loin...

Emilie G., infirmière à l'hôpital Necker

Soignants | 20 septembre 2018

La venue des clowns est un moyen ludique, judicieux et original qui permet à l'enfant de se retrouver lui-même en laissant de côté quelques instants son statut de malade, auquel les soins et examens le renvoient inéluctablement

Isabelle Funck-Brentano, psychologue évoque la mission des clowns témoigne du rôle des clowns et de la relation à l'enfant

Témoignage d'un soignant de l'institut Gustave Roussy
Soignants | 7 août 2018

Les clowns interviennent dans un mode communication fondé sur le jeu, sur le théâtre, sur les confusions de rôles : le médecin devient patient, le parent devient clown, etc... Ca débloque des situations, y compris chez des enfants qui ne peuvent pas parler.

Dr Jacques Grill, de l'institut Gustave Roussy et ancien vice-président du Rire Médecin

Témoignage d'une soignante
Soignants | 13 juillet 2018

Quand l'enfant est détendu, tout le monde est détendu. 

Hélène Anquetil, infirmière en service d'hématologie pédiatrique

Témoignage d'un soignant
Soignants | 4 avril 2018

Quand l'enfant joue avec les clowns, il n'est plus à l'hôpital.

Pr Alain Fischer, chef du service Immunologie et hématologie pédiatrique à l'hôpital Necker-Enfants Malades à Paris. 

Témoignage de Martin Hirsch
Soignants | 19 juillet 2016

Les interventions des clowns du Rire Médecin spécialement formés pour intervenir à l'hôpital se basent sur une approche ludique d'entrée en contact avec les patients et leurs proches et sur la transmission préalable par l'équipe médico-soignante d'informations essentielles sur l'état médical et psychologique du jeune patient.

Martin Hirsch, directeur général de l’Assistance Publique Hôpitaux de Paris AP-HP

Témoignage du Pr Philippe Hubert
Soignants | 22 février 2008

Nous avons relevé que pour les malades transférés du service d'immuno-hématologie en réanimation, dont le pronostic est hélas souvent fatal, les parents trouvent très gratifiant la continuité qu'apportent les clowns, qui vient renforcer celle assurée par les visites quotidiennes du médecin référent de l'enfant et de la psychologue d'immuno-hématologie, ainsi que de certaines infirmières ou aides-soignantes.

Pr Philippe Hubert, chef de service de réanimation néonatale et pédiatrique à l’hôpital Necker-Enfants Malades AP-HP

Témoignage du Dr Yves Réguerre
Soignants | 6 mars 2001

Les clowns, c'est la vie qui entre par la grande porte et qui est déversée dans les couloirs à grands renforts de claquements de mains et de bonne humeur.

Dr Yves Réguerre, Chef de clinique à l'hôpital Saint-Louis

Le Rire Médecin  -  64-70, rue de Crimée   -  75019 Paris  -  T +33 (0)1 44 84 40 99