popup

Aurélie était à l'époque infirmière en Oncologie Pédiatrique à Gustave Roussy. Elle a décidé de nous raconter, 5 ans après, le souvenir d'un moment précieux qu'elle a vécu avec une jeune patiente, ses parents et deux de nos comédiens-clowns. Découvrez son touchant témoignage.

 

 temoignage infirmiere

 

« Bonjour,

Cela fait trop longtemps que je garde ce souvenir pour moi :

À l'époque, je suis infirmière en service de cancérologie pédiatrique. Ce jour là, je m'occupe d'une petite fille de 3-4 ans. Elle vient d'une autre région de France après déjà une longue prise en charge hospitalière. Mais ici non plus on n'arrivera pas à la guérir.

Je rentre dans sa chambre avec ma panoplie de traitements pour soulager ses douleurs. Depuis qu'elle est arrivée, elle reste allongée dans son lit et dort beaucoup.

"Mince, les clowns sont déjà là ! Je n'ai pas eu le temps d'échanger avec eux avant, ils ne savent peut-être pas qu'elle est en soins palliatifs !"

Les clowns sont en train de chanter. L'enfant est couchée comme d'habitude, sans sourire.

Mais pendant que je change discrètement les seringues de médicaments antalgiques, je la vois se hisser difficilement en position assise, face aux clowns : "Mais non ! c'est pas ça la chanson !".

Les clowns se sont délibérément trompés dans les paroles de la chanson une souris verte... Alors la petite fille reprend la chanson, puis les clowns l'accompagnent de leur voix et de leurs instruments ; et pendant qu'elle chante, un sourire apparait sur son visage... C'est le premier que je vois.

Dans un coin de la chambre, ses parents aussi sourient, et pleurent en même temps.

Je ne sais pas qui a dit "quand on ne peut pas ajouter des jours à la vie, il faut ajouter de la vie aux jours", mais MERCI les clowns de faire cela ».

 

 

Le Rire Médecin  -  64-70, rue de Crimée   -  75019 Paris  -  T +33 (0)1 44 84 40 99