pop up

Chers amis,
Dans le service de réanimation pédiatrique où je travaillais à l’Hôpital Bicêtre, j’ai souvent été confronté à des maladies très graves qui pouvaient engager le pronostic vital des enfants que je soignais. Mais il existe des pathologies méconnues, dites rares et « apparemment » moins graves, qui engagent pourtant quelque chose d’essentiel : leur moral. La drépanocytose en fait partie. Cette maladie génétique est pourtant la plus répandue au monde. 

couv-JRM55

Elle touche les globules rouges et affecte réellement le quotidien de milliers d’enfants, rythmé par des crises de douleur intense et de fréquentes hospitalisations pour soulager ces pics et permettre la régulation de leurs apparitions. C’est au nom de ces milliers d’enfants que nous avons choisi de vous parler de la mission des clowns du Rire Médecin auprès de ceux qui en souffrent. Je ne doute pas que vous y serez extrêmement sensibles. Dans ce journal, nous vous proposons aussi de redonner ses lettres de noblesse au jeu en découvrant le rôle capital qu’il tient dans le développement psychique, moteur et social de nos enfants. Une occasion de se rappeler que même passé l’adolescence, jouer est fortement recommandé pour composer avec la foule d’événements, gais ou tristes, auxquels nous sommes confrontés au cours de notre vie. Bonne lecture !

Denis Devictor

Cliquez sur l'image pour lire le Journal

Le Rire Médecin  -  64-70, rue de Crimée   -  75019 Paris  -  T +33 (0)1 44 84 40 80