le rire medecin

 

search-phone

Je fais un don

L’été est arrivé et vous vous apprêtez peut-être à partir en vacances. Alors que la plupart des enfants trépignent d’impatience avant le départ, nous ne devons pas oublier ceux qui devront passer l’été à l’hôpital. Depuis 8 ans, et grâce au soutien de nos donateurs, nous pouvons financer la venue des comédiens clowns à l’hôpital en juillet et août. Parce que la maladie ne prend pas de vacances et parce que l’isolement des plus fragiles, notamment des enfants hospitalisés, est d’autant plus difficile à supporter en cette période, le programme « Jamais sans mes clowns » est essentiel pour rompre la solitude.

L’article 7 de la charte de l’enfant hospitalisé est très clair : « L’hôpital doit fournir aux enfants un environnement correspondant à leurs besoins physiques, affectifs et éducatifs ». Mais comment, en été, s’assurer d’un tel environnement alors que le dispositif d’école à l’hôpital se termine et que le personnel médical et associatif est moins nombreux ?

13634 05

 

La solitude des enfants contraints de demeurer hospitalisés ajoute aux sentiments d’injustice de la maladie ou à la sensation d’abandon qu’ils peuvent ressentir. Les visites des copains et de la famille sont plus rares alors que maintenir le lien avec le monde extérieur est primordial pour trouver en soi les ressources de se battre.

C’est à cette fin que le programme d’été « Jamais sans mes clowns » a été mis en place en 2006. Il répond à un réel besoin des enfants, de leur famille et des soignants. Autant pour les enfants hospitalisés longtemps que pour ceux qui poussent les portes de l’hôpital en urgence suite à des accidents spécifiques de l’été : insolations, piqûres, déshydratation etc. Ces-derniers comme leurs parents sont particulièrement fragiles et angoissés quand ils arrivent. La présence des clowns est alors rassurante.

La maman du petit Eden se souvient d’ailleurs avec émotion de la rencontre estivale entre son fils et les comédiens : « Nous avons rencontré les clowns quand Eden a dû être hospitalisé à l’âge de 18 mois. Il y a eu un très bel échange ! Je m’en souviendrai longtemps parce que c’était l’été et que la maladie avait bouleversé nos plans de vacances. En plus l’été, il n’y a aucune activité à l’hôpital. Mais les clowns étaient là. Eden jouait avec eux et cela était une belle bulle d’air.»

On réalise l’importance accrue de ces visites estivales quand on suit les clowns à l’hôpital. L’été dernier à Nancy, les acolytes Penny et Globule ont ainsi proposé aux bouts de chou et aux plus grands de l’hôpital Brabois un voyage imaginaire en mer.

clown hopital zigzagMasques de plongée vissés sur la tête et maillots de bain bariolés enfilés sur leur blouse, elles déambulaient partout en clamant « On part à la mer ! Z’avez pas vu la mer ? ». Armées de palmes, de tubas et de bouées qui leur donnaient une dégaine ridicule, elles ne passaient pas inaperçues. Elles se sont d’abord invitées dans la chambre de la petite Zoé en mimant des mouettes mais celle-ci, avec malice, leur a fait peur en inventant des contes effrayants de monstres marins ! Mathilde, une grande de 14 ans, a tenté sans succès de leur apprendre les rudiments de la pêche dans une baignoire ! Les deux comparses ont même ont organisé un concours de « Miss camping-infirmière » et attrapé les médecins à leur goût avec leurs bouées ! Globule et Penny n’ont pas trouvé de plage mais des dizaines de sourires pour réchauffer autant qu’un bain de soleil !
Une infirmière de l’hôpital Louis Mourier confirme : « La venue des clowns permet d’éviter la grosse coupure d‘été, toujours vécue difficilement, par les enfants et leur famille mais aussi par le personnel. ».
Nous sommes très fiers de contribuer à rompre l’isolement des enfants hospitalisés en été. Comme un pont entre deux rives, la venue des clowns en été permet d’appréhender cette période sous un jour plus ensoleillé. Grâce à nos donateurs, qui nous permettent de fêter bientôt les 10 ans du programme estival, l’hôpital demeure un lieu de vie, où la joie et la légèreté restent permises.

bouton don leriremedecin long

 

 

 

Je fais un don

Je m'abonne à la newsletter

facebook Twitter

instagram youtube

S'amuser à l'hôpital, c'est vital !

Le Rire Médecin est une association loi 1901, reconnue d'intérêt général et inscrite au répertoire national des associations sous le numéro W751100053.

Le Rire Médecin  -  64-70, rue de Crimée   -  75019 Paris  -  T +33 (0)1 44 84 40 80